Marguerite Barankitse

Fondatrice de la « Maison Shalom »

En 1993, alors que sévissent la guerre civile et les massacres ethniques au Burundi, Marguerite Barankitse n’a pas hésité à recueillir des orphelins et des femmes en détresse, au péril de sa vie. 
A partir de sa « Maison Shalom », elle a multiplié les centres de soins pour les femmes et les enfants, quelle que soit leur ethnie, et son combat lui a valu d’être honorée des plus grandes récompenses internationales. 
Plus de 20.000 enfants ont pu ainsi bénéficier de son aide et de ses réseaux d’accueil.  Celle qui s’est vue décerner, en 2003, le prix Nobel des enfants, témoignera à notre tribune de la force de vie qui l’anime et de son action au service de la paix et des droits des enfants. 
Elle dialoguera avec Edmond Blattchen.  Le titre de sa conférence : « L’amour pour dépasser la loi ».

lundi 24 octobre 2011 14:30 Square-Brussels Meeting Centre
Télécharger le compte-rendu

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat