Benoît Lengelé

Professeur de médecine

Avec la première greffe de visage humain, dont le professeur Benoît Lengelé fut un des artisans, la « chimère faciale » a quitté en 2005 l’univers des mythes et légendes pour entrer dans la réalité médicale du monde présent.
Devenu aujourd’hui un fait de science, le « visage recomposé » nous questionne sur ce qui fait l’identité de la figure humaine. 
En évoquant les chemins de la première greffe de visage, le professeur Lengelé nous éclairera, à travers son expérience au chevet des malades défigurés, sur la nature de l’image de l’Humain. 
Benoît Lengelé a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune
 : «  Le visage de la chimère : leçons d’un mythe devenu réalité ».

lundi 20 octobre 2014 14:30 Square-Brussels Meeting Centre
Télécharger le compte-rendu

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat